L’apprentissage incarné (Embodied learning)

apprentissage incarné 18/05/2016 L’apprentissage incarné fait partie des 10 pédagogies innovantes relevées par The Open University dans le rapport "Innovating pedagogy 2015".
 

 

L’apprentissage incarné reconnait que nous sommes des créatures avec des corps qu’on utilise pour explorer, créer, travailler et construire – comme c’est le cas quand on apprend un sport. Il s’agit donc de trouver comment l’esprit et le corps peuvent travailler ensemble pour servir de support aux apprentissages, en s’appuyant sur les sensations et les réactions corporelles.

Cela implique une technologie où les capteurs sensoriels fournissent des données physiques et biologiques personnalisées, des systèmes de traceurs visuels, des appareils mobiles qui réagissent aux mouvements, etc. Cette approche peut être utilisée dans des recherches physiques comme la friction, l’accélération, bien évidemment et plus généralement, être conscient de la façon dont le corps interagit avec le monde développe une approche sensible plus attentive aux apprentissages et au bien-être. L’apprentissage de la gestion des émotions dans les situations de travail pourrait être une jolie application. 

Pour approfondir :

Risques psychosociaux : les émotions au travail (Hélène MONIER)

Quand la colère fait tomber les masques (Arnaud PELLISSIER-TANON, Philippe JACQUINOT)

telecharger Télécharger le rapport (version anglaise)

Source : Innovating pedagogy 2015, The Open University